Les enfants trouvés de Tournai

News
Wednesday, March 23, 2022 7:33 AM


Certains de ses enfants devinrent célèbres comme Eugène EREBE sculpteur et homme de lettres ou Alexis SARAGOSSE « simple desprit » populaire à Tournai et qui fut immortalisé dans les géants de Tournai.
Les enfants trouvés étaient confiés à des « pères et mères nourriciers » qui y voyaient surtout loccasion dun gain supplémentaire. On en retrouve beaucoup placés dans des fermes du Tournaisis (à Esplechin, Rumes ou Taintignies par exemple). La mortalité parmi ces enfants est importante, près de la moitié n'atteignant pas lâge d'un an.
Début 1835, le tour fut supprimé suite à un arrêté de la régence (le coût des frais dentretien de ses enfants devenant trop important pour les communes).

Les enfants qui n'étaient pas confiés à une famille d'accueil, étaient placés en crèche, à l'hospice civil ou à l' institution de Monnel dont les archives ont été détruites en mai 1940 

Plus grands, ils pouvaient recevoir des bourses d'étude : les garçons étudiaient aux Arts et métiers, c'étaient les "Collets verts" (un élément de leur uniforme). Les filles "les châles verts" apprenaient la couture et les soins du ménage.

Difficile d'apporter des informations complémentaires sur le sujet.

Peu d'archives existent, à ma connaissance, sur les enfants trouvés hormis les actes de naissances de l'état civil et les registres concervant les procès-verbaux établis lors de la découverte de l'enfant dans le tour. Parfois, on trouve les infos sur le placement de l'enfant, essentiellement lorsque l'enfant était placé dans une ferme dans un village des alentours de Tournai et qu'il fallait donc fournir une pension aux parents nourriciers de l'enfant.
En dehors de ces documents, il est donc difficile de trouver des infos sur le devenir de ces enfants.

 

enfants trouvés1enfants trouvés42

20220325073425-4d73c08c-cu_s700x800.jpg

Who is online
1 anonymous signed-in user